Présence

Présence

Quand je te cherche, je te deviens aveugle

Quand je vois une chose, je me sépare de toutes les choses

Quand je crois être moi, je crois en une chimère

Quand je crois avoir trouvé, je suis juste perdue dans le rêve lui-même

Quand je souffre, je suis passée à côté du moment présent

Quand je m’accroche à mon corps, à mon histoire, c’est par insécurité

J’ai cherché encore et encore, et dans les moindres recoins du monde

La source ultime de la paix et de la joie sans fin, la liberté vraie, en vain

Il ne me reste qu’à m’abandonner à cela qui en moi-même ne demande rien

Une présence comme une profondeur, en même temps une ouverture

Je me laisse tenter, tellement c’est doux et intrigant

Les sensations s’épanouissent, comme noyées dans l’océan du pur connaître, sans contour

Les pensées glissent et perdent de leur pouvoir hypnotique

Une énergie, comme de la pure joie, jaillit d’aucun centre

La soudaine compréhension que tout cela est moi, en même temps non-moi

Que le « Je » que j’ai tant cherché à accomplir est cet océan de paix et de silence

Indescriptible, la substance de tout, pure présence.

 

Kamala